Accueil  |  Qui sommes-nous  |  Formations  |  Centre d'expertise  |  Portfolios  |  Collectes de fonds  |  Blogues  |  Nous joindre  |  English MATERIA  
CENTRE D'EXPERTISE

Résidences


Le programme de résidences « Passeurs de mémoire » offre aux artistes un lieu d’échange interdisciplinaire, dans un environnement dynamique propice à la recherche et à la création. Ce programme s’adresse aux jeunes créateurs et aux professionnels établis du Québec, du Canada et de l’étranger. Il donne accès à des équipements et à des ressources techniques spécialisées dans un cadre favorisant la réflexion et l’expérimentation. Les résidences se déroulent de septembre à juin inclusivement et durent un mois. De plus longs séjours sont cependant possibles.
Pour information, contactez Louise Sanfaçon à direction@mmaq.com ou au 524-7337 poste 226.

Documentation complète 


Présentement à la MMAQ 

Du 5 avril au 6 juin 2012 | Irène Mascret | Céramique | France

Irène Mascret réalise actuellement une résidence de création en céramique dans le cadre du programme de résidences croisées entre la Maison des métiers d'art de Québec et l’Institut européen des Arts céramiques en Alsace.

« L'univers minéral et organique des forêts constitue la base principale de mon travail de sculpture. J'essaie de mettre en forme ce qui attire mon regard lors de mes promenades, sans chercher pour autant à copier la nature. C'est surtout le lent processus de disparition de formes que l'on croyait immuables qui me questionne. Chacune de mes pièces est pour moi une expérience que je veux conserver. Je provoque la terre, la malmène, teste de nouvelles façons de l'investir et je découvre ainsi ses limites. Mes sculptures sont des fragments que je rassemble. Ils sont le témoignage fragile d'un temps révolu. Sélectifs, malléables, ils offrent des récits possibles d'une mémoire en construction. »

 

Quelques résidences marquantes


Du 12 au 30 mars 2012 | Amanda Mc Cavour | Artiste textile | Toronto


Amanda Mc Cavour crée des dessins et des installations de fils brodés grâce à un support soluble à l’eau. Les images qui en résultent et les motifs qui sont ainsi créés semblent fragiles, sur le point de s’effondrer. Ses œuvres s’intègrent en transparence dans l’espace.

Pendant sa résidence à la Maison des métiers d’art de Québec, elle s’engagera dans une exploration ludique des matériaux et de la structure. Elle souhaite orienter sa recherche vers le jeu et l’expérimentation des matériaux par le procédé de la broderie à la machine.

La répétition, la géométrie et le motif textile sont des éléments de composition qu’elle disposera dans l’espace sous forme d’installation. Elle souhaite présenter des fragments de dessins, des maquettes et des pièces complètes qui  traduiront son intérêt pour le processus de création de ses œuvres à différentes étapes.

Amanda Mc Cavour détient un baccalauréat de l'Université York à Toronto, où elle a étudié le dessin et l'installation. Elle a participé à des expositions internationales, notamment à la Biennale internationale de Cheongju. Elle a récemment réalisé des résidences de création au Studio Textile d’Harbourfront Centre à Toronto et au Klondike Institute of Art and Culture à Dawson City.


Du 10 janvier au 9 mars 2012 | Cynthia Dinan-Mitchell | Artiste multidisciplinaire | Québec.

Cynthia Dinan-Mitchell se consacre à l'installation et à la sérigraphie depuis près de neuf ans. Elle détient un baccalauréat du Programme Studio-Art de l'Université Concordia (Montréal) et une maîtrise en arts visuels de l'Université Laval (Québec).

Elle est lauréate de la Bourse Plein Sud 2011. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses galeries et centres d'artistes au Québec et au Canada.

Pendant sa résidence, Cynthia Dinan-Mitchell explore la notion d’ornementation en combinant l’installation, la céramique sculpturale et l’estampe. Par cette approche multidisciplinaire, elle intégre un Saloon western, un salon de thé japonais et un salon victorien dans la même installation. Des schémas narratifs empruntés au cinéma western et à l’estampe japonaise se côtoient également dans la composition d'un motif de Toile de Jouy parodié.

 


Du 23 janvier au 11 mars | Christine Waxweiller | Céramiste | France

Ancienne élève des Beaux-Arts de Nancy, artiste peintre et céramiste depuis 30 ans, Christine Waxweiler crée des pièces uniques en grès, porcelaine et textile. Elle associe formes, matières, couleurs et incrustations de feuilles d'or.

En 2007, elle a participé à une résidence d'artistes à Seto, au Japon et a réalisé, en 2005, de multiples interventions à la résidence de la Tuilerie de Pouligny (France).

À la MMAQ, Christine Waxweiller poursuit son travail de pièces tournées et sculptées, dont les détails ajourés réfèrent au travail d’artistes japonais qui, dans plusieurs villes, dont celles d’Himeji et de Kanazawa, ont réalisé des plaques d’égout décoratives.

 

 



Du 23 janvier au 25 mai | Amélie Proulx | Artiste sculpteure et céramiste | Nouvelle-Écosse


Amélie Proulx s’intéresse à la perpétuelle métamorphose des phénomènes naturels, dans l’espace et le temps. En travaillant une multitude de matières - de l’argile aux nuages – elle recherche un équilibre entre exploration matérielle et processus créatif, entre intuition et rationalité.

À la MMAQ, l’artiste développera davantage la notion d’une dualité entre puissance et fragilité par un travail de moulage de poulies dans le matériau porcelaine. Elle envisage ainsi créer une oeuvre cinétique où légèreté et mécanique des charges se combineront, tout en reflétant la coexistence des forces opposées de la nature.

Diplômée du programme Techniques de métiers d’art, option Céramique du Cégep Limoilou (2002), Amélie Proulx est aussi détentrice d’une maîtrise en Beaux-Arts (Nova Scotia College of Art and Design University). Elle a entre autres exposé en solo à la galerie Anna Leonowens d’Halifax et chez ARPRIM, à Montréal.
 



Marie Hélène Allain | Sculpteure


Depuis 1972, Marie Hélène Allain a participé à près de 50 expositions, au Canada et en Europe, dont près de 30 en solo. Ses sculptures, qui font évoluer lignes pures et surfaces polies, formes et matériaux complémentaires, zones aux textures contrastées et usures naturelles, expriment toutes cet élan de l’artiste de transmettre la force de vie.

À la MMAQ, Marie Hélène Allain a entrepris, entre autres, un travail de réflexion sur la notion du livre comme espace de consignation de la pensée. Ayant récemment entrepris la réécriture des mémoires de son père, l’artiste s'est penchée sur le travail du souvenir consigné, envisageant de le retranscrire en de lourdes plaques de pierre.
 



Diane Gonthier | Artiste feutrière

Diane Gonthier découvre très tôt le lieu béni qu’est « l’enceinte de création ». Native et résidente des Laurentides, elle transforme annuellement, du début à la fin, quelques 200 kilos de laine brute « du terroir ».

Sa formation en textile débute en Angleterre, en 1984, suivie de plusieurs stages spécialisés aux États-Unis. En 2006, elle acquiert avec distinction, un Certificat en art de la fibre au Collège Saint-Laurent de Kingston. Ses recherches autodidactes élargissent en grandeur et en structure le potentiel du feutre artistique contemporain. Mme Gonthier expose son travail en solo et prend part à des expositions collectives au Québec, au Canada et en Europe.

Animatrice, enseignante et conférencière, ses initiatives vont créent une dynamique contagieuse via le programme La Culture à l’école. Tout comme les fibres individuelles finissent par se rassembler en feutre, son travail n’est qu’un prétexte de rapprochement social chaleureux.

Par la création de pièces uniques en feutre grand format, Diane Gonthier innove et permet un regard franchement renouvelé du médium laine. Utilisant les toisons d’une grande diversité de races ovines, elle unie l’art à l’agriculture. Lors de sa résidence à la MMAQ. Mme Gonmthier s'est adonnée à la réalisation de nombreux échantillons de dentelles de feutre, confectionnées à partir d'une grande variété de fibres textiles.



20 septembre au 13 novembre 2010 | Terry Bouton | Céramiste


Les sculptures pseudo-mécaniques de Terry Bouton condensent des narrations philosophiques portant sur le destin, la chance et la fatalité. Ses pièces, à la fois comiques et grinçantes, regorgent de détails qui sont autant d’invitations à des dérives fantaisistes.

Sa série des Time Machines prend l’apparence d’horloges grand-père, parfois portatives, parfois monumentales, dont la surface en céramique est ponctuée d’engrenages, de cadrans, de cloches et de fils récupérés de vieux instruments de musique, d’outillage de jardin ou de landaus. Les objets, trouvés lors de ses déambulations chez les antiquaires, agissent comme les mots d’une phrase, se multipliant afin de construire une histoire aux couches sémantiques multiples. Aussi, ses machines, à travers une technologie factice, capturent le fantasme d’une prise réelle sur l’inéluctable.

Terry Bouton réside et travaille à Brisbane en Australie. Elle est détentrice d’un diplôme en arts et éducation et d’un diplôme émérite d’études supérieures en histoire ancienne de l’Université de Brisbane. Elle expose régulièrement son travail dans des galeries régionales et privées telles qu’à la Brunswich Street Gallery et chez Artisan à Melbourne. En 2008, elle s’est méritée le 3D Stanthorpe Art Prize pour sa pièce Once Upon a Time. Ses œuvres font partie de collections en galeries régionales. Son travail est enrichi par sa curiosité envers l’astronomie, l’anthropologie, les diverses approches culturelles de la céramique et l’art conceptuel.



2 septembre au 30 octobre | Jessy Geffray | Céramiste

Le cheminement de Jessy Geffray à l’Institut européen des arts céramique l’amène à développer un langage contemporain afin de traduire ses interrogations à l’égard des fonctionnements de la société actuelle. Au terme de ses études, en 2009, elle remporte la faveur du jury afin de participer au projet de résidences croisées avec la MMAQ.

Après avoir travaillé le thème de la banalisation de la violence à la télévision, elle s’oriente ici vers des expérimentations davantage abstraites. Grâce à la proximité des ateliers de textile et de céramique, elle découvre des possibilités d’interaction entre diverses fibres et de l’argile liquide. Ses exercices de cuisson avec retrait de la matière textile constituent ainsi une nouvelle voie d’exploration pour la céramiste.

En 2009, elle participait à l’exposition des finissants de l’IEAC. Heureuse d’aller à la rencontre d’autres cultures céramiques, Jessy Geffray en est à son premier séjour de production au Canada. Suite à sa résidence, elle poursuivra ses recherches dans le cadre d’un voyage au Guatemala.



20 mai au 20 juin 2010 | Marc Leuthold | Céramiste | New-York

Artiste américain d’origine suisse, Marc Leuthold s’inscrit dans une démarche sculpturale abstraite qui ne se limite pas à l’argile puisqu’il explore également les techniques du bronze et du verre. À la recherche des limites des matériaux avec lesquels il travaille, il se penche aussi sur le potentiel de réception de certaines formes.

Au cours de sa résidence, il travaillé à la réalisation d’une série de disques en porcelaine, destinés à être remis à l’organisme artistique LongHouse Reserve de New York pour ses prix annuels décernés aux artistes. Travaillant par essais et erreurs à divers prototypes, il a finalisé des pièces moulées dont la production s’est poursuivie au-delà de sa résidence.


Associés par leur forme au tour même du potier, les disques de Leuthold évoquent aussi l’astre solaire ou la scie circulaire. Les ondulations qui s’inscrivent en leur surface renvoient quant à elles aux vagues, aux plissements d’un tissu ou aux sillons des terres labourées. À l’encontre de l’esprit plus gestuel, spontané et tordu de ses œuvres uniques, les disques de cette série ont présenté des caractéristiques plus paisibles, fluides et subtiles, caractéristiques s’accordant aussi aux valeurs de LongHouse.

Artiste de réputation internationale, Marc Leuthold enseigne à la State University de New-York. Ses œuvres font partie des collections du Metropolitan Museum de New York, du Centre d’Art de Seto au Japon et du Musée Ariana à Genève.


Marc St-Martin | Céramiste



Dans le cadre du programme de résidences Passeurs de mémoire à la Maison des métiers d’art, le céramiste de Québec, Marc St-Martin, est en recherche exploratoire dans les ateliers de l’école : il tourne, tourne et tourne encore! Il déforme et transforme les formes.

C’est par une approche sensible et fine que Marc St-Martin aborde la multiplicité des vases, des bouteilles et des couvercles : ”d’abord les formes et ensuite les émaux : les couleurs, les dessins et pourquoi pas aussi des graffitis “ exprime Marc.

L’une des préoccupations importantes de Marc St-Martin est d’entrer, par le biais de son art, en relation avec les autres. Ses contenants, qu’ils soient facettés, galbés ou allongés, doivent d’abord contenir du sens et susciter une émotion. Ce désir de communication fait d’ailleurs partie intégrante de l’un de ses projets : de manière interactive et à la lumière de discussions, d’observations et de croquis réalisés en étroite collaboration avec un participant, il souhaite créer des œuvres personnalisées à l’image de cette personne côtoyée.

Les employés, élèves et hôtes de la MMAQ profitent de la présence de Marc St-Martin afin d’échanger sur les diverses sphères du métier de créateur-céramiste. Les résidences sont toujours très enrichissantes tant pour le milieu d’accueil que pour l’artiste lui-même.

Merci à Marc St-Martin pour son talent, sa générosité et son ouverture.
 



Septembre - octibre 2009 | Pascale Archambault | Sculpteure

Dans le cadre de son programme de résidence d’artistes, la Maison des métiers d’art de Québec a accueilli en septembre et octobre 2009 la sculpteure de renommée internationale, madame Pascale Archambault.

Mme Archambault s’est inspirée de l’ambiance de l’école-atelier pour présenter sa vision du travail technique et de son évolution. La plupart de ses recherches ont été réalisées en pierres translucides. La juste exploitation de l’aspect fini et non fini des œuvres de l’artiste nous laisse voir les outils et les techniques utilisés. De plus, l’artiste a généreusement réalisé une œuvre de collaboration avec Mathieu Fecteau, finissant 2009 en sculpture à la MMAQ. Cette pièce, intitulée Œil mécanique, est entre autres composée d’un moteur. Celui-ci engendre le lent mouvement d’une section de la sculpture. Les sculptures, présentées sous forme d'installation du 5 novembre au 5 décembre 2009 dans La Vitrine de la MMAQ, ont été réalisées sous la thématique de la transparence : personnelle et celle des idées que nous véhiculons.

Pascale Archambault travaille en sculpture depuis plus de trente ans. Soutenu par sa grande maîtrise technique, son travail s’apparente à celui des grands maîtres et se caractérise par une touche résolument personnelle et contemporaine. Voir : pascalearchambault.com pour découvrir plus amplement son travail et ses œuvres.

 



June J. Jacobs | Artiste textile | Saskatchewan


June J. Jacobs
June J. Jacobs est une artiste textile impliquée dans le développement des métiers d’art de Saskatchewan depuis plus de vingt-cinq ans. L’artiste excelle dans le travail de la fibre, notamment le feutre qu’elle mélange aisément à d’autres matières.

Sa résidence à la Maison des métiers d’arts de Québec en mars 2009 lui a permis de mettre la touche finale à quelques pièces maîtresses sur le thème de la robe qui seront présentées lors de deux prochaines expositions en Saskatchewan. (Suite>>>)



 



Marie-Ève Bordeleau | Joaillère | Québec

montage-MEveB.jpg

 

Marie-Ève Bordeleau est une jeune artiste diplômée de l’école de joaillerie de Québec en 2006. S’imprégnant des techniques de joaillerie, de sculpture, de fabrication du textile et de la cordonnerie, l’artiste créée de petites sculptures ''prêtes-à-porter'' qui sont de véritables œuvres d’art. (Suite >>>)

 

 


 

 



Octobre 2008 | Jeannie Mah | Céramiste | Saskatchewan

JMah-residence.jpg

Depuis trente ans, la céramiste Jeannie Mah exploite le concept de la tasse en y incluant des photographies comme des images historiques, des paysages ou des portraits. Un travail délicat et unique qui se démarque par la finesse de très minces parois de porcelaine.

Lors de sa résidence à la Maison des métiers d’art en octobre 2008, Jeannie Mah a abordé le travail de la porcelaine et les techniques particulières de finition avec le transfert de photocopie et le recuit. (Suite>>>)



 


 

Octobre 2008 | Jacques Hudon | Sculpteur-relieur | Baie-Saint-PaulJacques-Hudon-010.jpg

Cet artiste multidisciplinaire originaire de Baie-Saint-Paul a effectué sa première résidence à la Maison des métiers d’art de Québec en octobre 2008. Celle-ci portait sur la création de magnifiques coffrets associant littérature et arts visuels. (Suite>>>)
 

 






Maxime Gianni | Sculpteur | Corse


maxime-gianni.jpgMaxime Gianni est un jeune artiste diplômé de l’école supérieure des Beaux-arts de Marseille dont les œuvres ne passent pas inaperçues. Ses créations au design original sont souvent le reflet des aberrations de notre société. «

Les objets que je produis concrétisent un ensemble de conventions creuses et illusoires, artefacts de notre société contemporaine et icône d’un monde de vie artificiel », précise-t-il. (Suite>>>)

 

 

 

 



Claire-AlexieTurcot | Sculpteure | Québec



CATportrait.jpgClaire-AlexieTurcot, finissante en sculpture à la Maison des métiers d’art de Québec, cohorte 2006, a réalisé deux résidences dans les ateliers de l’école. (Suite>>>)


 

 
 
  omega watches for sale


 

 21 mai au 20 juin 2007 | Mimi Belleau et Simon Robert | Céramistes


S'insérant dans le projet d'édition d'un ouvrage portant sur la technologie des matériaux céramiques, Mimi Belleau, assistée de Simon Robert ont réalisé du 21 mai au 20 juin 2007 une série de tests et d'échantillons qui illustrera ce livre de référence attendu par les céramistes.





Septembre 2007 | Daniel Martineau | Céramiste | Québec

Martineau_pieds.jpg

Dans le cadre de sa résidence à la Maison des métiers d’art de Québec en septembre 2007, le céramiste québécois Daniel Martineau a travaillé sur sa production d’oies blanche et sur la création de petites murales. (Suite>>>)

 


 


Janvier à mai 2006 | Joseph Kieffer |  France




Janvier 2005 | Les Passeurs de mémoire | Poitou-Charentes et Aquitaines


Roland Daraspe | Orfèvre
Rosie Godbout | Designer textile
Nadine Dumain | Relieure
Gilbert Poissant | Céramiste

Sur le thème du métissage, les artistes ont donné le coup d'envoi du programme de résidence de la Maison des métiers d'art de Québec. Catalogue de la résidence "Passeurs de mémoire" disponible sur place.



 








Voir la vidéo


Visites scolaires et ateliers de cration


Offre d'ateliers et de visites scolaires



ATELIERS GRAND PUBLIC 2013-2014
NOUVELLE PROGRAMMATION AUTOMNE 2013 >>>





Accueil | Qui sommes-nous | Formations | Centre d'expertise | Portfolios | Collectes de fonds | Nous joindre | Plan du site | Materia | English

École des Métiers d'Arts | Maison des Métiers d'Arts | École d'Arts | École d'Arts Appliqués | Sculpture | Céramique | Textile | Design

Programmation de IGM Informatique inc.